Blog

DivinDefaut.com, l’autodérision pour séduire

6 octobre 2014 Commentaires

Les petits mensonges avantageux sont fréquents sur les sites de rencontre. Symptôme de notre époque, la norme et surtout les marketeurs nous martèlent au quotidien que séduction rime avec perfection. Le site Divin Défaut, en bon trublion, ne l’entend pas de cette oreille : nos défauts font partie de notre personnalité alors pourquoi ne pas les mettre en avant avec humour et auto-dérision au même titre que nos qualités. C’est avec ce concept original, pied de nez au marché de la rencontre actuel, que le jeune site de rencontre vient chatouiller les célibataires réfractaires au diktat de la perfection.

DivinDefaut.com, l’autodérision pour séduire

Interview de Charles Reinert, l’un des fondateurs de DivinDéfaut, un projet soutenu et développé par l’agence web Meedle (Val-d’Oise).

Pour ceux qui ne vous connaissent pas encore, pouvez-vous nous présenter Divin Défaut ?

Charles Reinert : Divin Défaut est un site de rencontres basé, comme son nom l’indique sur les défauts des internautes qui sont mis en avant, le tout avec auto-dérision, bouleversant les normes des autres sites actuels qui ne proposent dans leurs fiches descriptives que des qualités.
Comme on dit : « Les défauts des uns sont des qualités pour les autres. »

Parmi les fonctionnalités intéressantes de DivinDéfaut, nous pouvons citer :

– le « divin », sorte de clin d’œil envoyé à une personne pour lui indiquer qu’on est intéressé par son profil.

– la navigation privée qui permet de consulter des profils sans que la personne « visitée » ne sache qui vous êtes (seuls votre âge et votre ville apparaîtront dans les visites).

– les filtres : il s’agit d’une fourchette que vous désignez parmi plusieurs critères (distance, âge, défauts que vous ne supportez pas…) ; les personnes ne correspondant pas à cette fourchette ne pourront que vous envoyer un « divin » mais pas de message. Il s’agit d’une fonctionnalité très intéressante évitant par exemple à une quadragénaire d’être contactée par des plus jeunes (18-25 ans par exemple) et vice-versa.

– le journal : Eh oui, il arrive qu’un(e) internaute discute avec plusieurs membres et qu’elle s’emmêle dans les informations qu’elle récolte, pouvant provoquer quelques désagréments. Sur chaque profil est présent un petit journal « intime » permettant de sauvegarder des infos utiles pour des discussions futures (uniquement visibles par l’auteur des notes, bien sûr !).

Comment vous est venue l’idée ?

Kristelle Parra, notre responsable design, a eu l’idée d’un site de rencontres basé sur les défauts il y a de ça 3 ans, ayant marre des « beaux-gosses-bac+15-fibre-paternelle ». J’ai de mon côté eu un projet de réseau social comprenant une partie rencontres amoureuses. Nous avons fusionné nos idées et enrichi progressivement Divin Défaut grâce au concours de Kévin, Anthony et Jérôme. Il est vrai que nous étions pessimistes, pensant que ce genre de site existait déjà en 2013… mais non ! Nous avons donc exploité cette branche peu ordinaire de la rencontre en ligne et je dois dire que le concept séduit à chaque fois !

Qui sont vos utilisateurs ?

Nous visons le public 30-50 ans car c’est une population qui a un recul de soi-même sur sa vie, qui a de l’auto-dérision et qui sait que l’amour imparfait est tellement plus beau que le prétendu parfait qui n’est qu’une illusion auquel ce public ne croit plus.
Ça ne nous empêche pas d’avoir toutes les tranches d’âge représentées et de manière homogène. Je n’irais pas dire que c’est de 7 à 77 ans, mais pas loin !

Capture d'une page de profil Divin Défaut
Aperçu d’une page de profil

Qu’est-ce qui vous distingue de vos concurrents ?

D’un point de vue général, sur le marché de la rencontre en ligne, il n’y a que deux sites qui proposent notre concept. Seule différence : nous sommes les pionniers !
Nous proposons aux internautes d’être eux-mêmes l’espace d’une connexion, pas besoin de leur demander de l’être plus longtemps, ils le font naturellement car ils y prennent goût.
Imaginez pouvoir avouer que vous ronflez quand l’autre avoue être mauvaise cuisinière. Vous avez le sentiment que la personne n’est pas dans l’optique de vous cacher ce que d’autres sites essaient de camoufler. Vous avez l’impression d’être vous-même, et c’est reposant car plus besoin de se construire une vie (et c’est fatiguant en plus !).

D’un point de vue spécifique, l’autre site – Toutafaitmoi – propose nos fonctions de base (présentation et recherche des défauts) ; en revanche, il n’y a aucune autre fonction véritablement propre au site et l’ambiance noire peut être un frein à la navigation. Je ne suis pas là pour casser le travail d’un autre car il a le mérite de se lancer et je sais que c’est beaucoup de travail. Nous sommes loyaux, il l’est, que le meilleur gagne !

Votre modèle économique ?

La mise en place du modèle économique est effective depuis octobre 2014 avec un compteur de « prise de contact » limité à 10 personnes ; au-delà, une évolution de forfait sera proposée pour d’avantage de prises de contact.
D’une manière plus générale, naviguer sans abonnement (à partir d’octobre) inhibera certaines fonctionnalités afin d’inciter les personnes à souscrire à l’une de nos offres qui se présentent de la manière suivante :

– 4€ l’abonnement à la semaine (abonnement initial : 8€)
– 14€ l’abonnement au mois (abonnement initial : 28€)
– 11€/mois pour un abonnement de 3 mois (abonnement initial : 22€/mois)
– 8€/mois pour un abonnement de 6 mois (abonnement initial : 16€/mois)

Les utilisateurs bénéficient d’une remise de 50% qui correspond à une offre de lancement. Les utilisateurs déjà inscrits quant à eux jouiront de la gratuité un mois à compter du 1er octobre.

Nous avons mis en place un espace « divines » uniquement accessible aux femmes inscrites ayant pour but l’échanges des utilisatrices. Il s’agit d’un forum au design de Divin Défaut où les dames pourront par exemple plaisanter sur une phrase de drague un peu ridicule ou tout simplement échanger sur des problèmes plus concrets, ou bien se donner des conseils entre filles. Bien entendu il ne s’agit pas là d’un lieu de défoulement verbal et sera contrôlé afin d’éviter tout débordement.
Revenons à l’aspect économique ; un rubrique « bons plans » sera mis à disposition dans cet espace. Il s’agira d’encarts publicitaires annonçant des offres de (e-)commerçants voulant apparaître sur notre plate-forme moyennant des tarifs non définis à ce jour.

Capture d'écran du nouvel espace d'échanges pour les utilisatrices
Les Divines Célibataires, un forum dédié aux femmes

Quelle est l’évolution du site depuis sa création ?

– fréquentation

Il y a aujourd’hui 8000 inscrits et nous n’avons pas un an. Bien entendu nous projetons d’atteindre les 10000 inscrits pour sa première bougie. Le site a été mis en ligne le 1er novembre 2013 mais la publicité n’a été faite qu’en décembre le temps de trouver des médias intéressés. Fun Radio nous a permis de nous faire connaître, le Parisien en janvier nous a consacré un article mais la véritable publicité de masse est intervenue le 14 février 2014 (hasard absolu !) avec la diffusion d’un reportage consacré à Divin Défaut et son équipe sur 100% Mag de la chaîne M6. S’en est suivie une montée en puissance des inscriptions.
A ce jour nous dénombrons 160 000 sessions et 1 200 000 pages vues depuis le lancement du site. La localisation est homogène (territoire français).

– évolution de l’offre

Parmi les nouveaux services, nous pouvons citer l’espace « divines » fraîchement mis en ligne. La prise de contact limitée à 10 personnes par jour. Nous n’avons pas à proprement parlé réorienté notre ligne directrice, nous restons dans l’esprit Divin Défaut (auto-dérision, proximité et sérieux).

– évolution structurelle

5 personnes travaillent quotidiennement, sur Divin Défaut, dans des locaux adaptés et équipés, pour l’instant nous assurons !
L’équipe de DivinDéfaut est composée de :
– Jérôme Thierry, responsable du site et des relations publiques
– Kévin Ambu, responsable commercial
– Kristelle Parra, responsable design
– Anthony Chevrier, responsable informatique et développement
– Charles Reinert, modérateur et rédacteur en chef

Photo de groupe des 5 collaborateurs de Divin Défaut
Kristelle Parra, Anthony Chevrier, Jérôme Thierry, Kévin Ambu, Charles Reinert

Quelles ambitions futures pour Divin Défaut ?

Devenir leader !
Plus modestement, se faire connaître et reconnaître comme un site fun et drôle mais sérieux dans son suivi, sa proximité et sa réactivité.
Dans un futur proche, augmenter nos inscriptions.
Dans un futur moyen, organiser des événements avec des partenaires.
Dans un lointain futur, s’exporter à l’étranger.

Pour conclure, une anecdote ?

Je vous ai déjà parlé de la date de diffusion choisie par M6 pour notre interview, celle du 14 février (Saint-Valentin) !
Sinon, une amie proche a rencontré son copain sur DivinDéfaut, ça fait toujours chaud au cœur !
Allez, moins drôle. Ma copine m’a quitté, deux mois après en modérant les photos des nouveaux inscrits, je tombe sur sa photo… elle venait de s’inscrire sur mon site, VDM comme on dit ?

Merci Charles Reinert d’avoir répondu à cette interview.

DivinDefaut.com

Ajouter un commentaire





Tous les champs sont requis. Les commentaires sont modérés avant publication.
Les propos inappropriés ou injurieux seront effacés ainsi que toute forme de spam.