Blog

Happn, l’appli de rencontre hyper-géolocalisée

15 juillet 2015 Commentaires

L’application de rencontre Happn vient directement concurrencer l’américain Tinder jusque là chef de fil de la rencontre géolocalisée sur mobiles. Lancé en janvier 2014 et développé par une équipe française, Happn dénombre pas moins de 4 millions d’utilisateurs actuellement. Si Tinder « catalogue » les profils situés dans un rayon de 2 km minimum autour de vous, Happn se démarque par son hyper-proximité : l’appli affiche les utilisateurs présents à moins de 250 m, des personnes que vous avez probablement aperçues dans la vraie vie.
Vous l’avez croisé(e) sans oser l’aborder, Happn vous donne enfin une seconde chance !

Happn, l’appli de rencontre hyper-géolocalisée

Entretien avec Marie Cosnard, porte-parole et Responsable des Relations Média chez Happn.

Pouvez-vous nous présenter Happn ?

Marie Cosnard : Happn est une application de rencontre pour smartphones (ndlr : disponible sur l’App Store, Google Play et Windows phone), elle permet de retrouver les personnes que l’on a croisées dans la vraie vie. C’est la première application hyper-géolocalisée en temps réel : à chaque fois que vous croisez un autre membre Happn, son profil apparaît sur l’application. Ainsi, on peut par exemple retrouver un ou une bel(le) inconnu(e) aperçue en terrasse d’un café et que l’on n’a pas eu l’occasion d’aborder.

Comment vous est venu l’idée ?

L’application a été créée dans le but de répondre à un désir universel : comment retrouver cette personne que l’on n’a pas pu approcher ? L’application donne une seconde chance dans le but de retrouver les hommes ou les femmes qui ont attiré votre attention, ou encore en découvrant les personnes que l’on croise tous les jours sans s’en rendre compte.
Les fondateurs sont Didier Rappaport, Antony Cohen et Fabien Cohen.

Comment se déroule une rencontre sur Happn ?

A chaque fois que l’on croise un autre utilisateur Happn, son profil apparaît dans la timeline, un flux de photos chronologique. On peut ensuite indiquer qu’une personne nous plaît de façon secrète (avec le « Like» du bouton cœur), ou bien on peut choisir de lui envoyer une notification (avec l’option « Charme »). Lorsque l’intérêt est réciproque, on peut commencer une conversation, et pourquoi pas se rencontrer par la suite !

Les médias présentent Happn comme le challenger direct de Tinder et vous qualifient de « soft Tinder ». Qu’est-ce qui vous distingue de ce concurrent ?

Happn est réellement basée sur la rencontre dans la vraie vie. Nous croyons à la notion de seconde chance et aux petits hasards du quotidien. Nous voulons offrir un outil agissant comme un coup de pouce et permettant de profiter de chaque opportunité de rencontre dans la vraie vie. C’est ce qui nous donne une image peut-être plus poétique que certains de nos concurrents, car la sérendipité et les petits hasards du quotidien portent une consonance romantique.

Le point fort de l’application est la géolocalisation de proximité (entre 1 et 250 mètres) mais il nous semble que c’est aussi un point faible, qu’en est-il du nombre d’utilisateurs ?

Le fait d’être hyper-géolocalisée permet à Happn d’avoir ce concept vraiment unique. Vous n’y verrez que les personnes qui ont réellement été au même endroit, au même moment que vous. Nous sommes certes une application de grandes villes, mais avons néanmoins déjà 4,7 millions d’utilisateurs dans le monde en seulement un an et 5 mois. Notre outil de géolocalisation est très précis mais il ne révèle pas pour autant la position exacte des utilisateurs afin de préserver leur vie privée.

Happn cible pour le moment quelques grandes villes en France et à l’étranger. Une géolocalisation de voisinage implique une forte densité de population, cela ne risque pas de limiter le développement d’Happn par la suite ?

L’application peut être téléchargée partout et le concept est en effet particulièrement adapté aux grandes métropoles. Actuellement, nous sommes présent à Londres, Paris, New York, Sydney, Sao Paulo ou Barcelone pour n’en citer que quelques-unes. Cependant il y a assez de grandes et moyennes villes pour permettre un développement de notre application sur le long terme.

Présentation de l'interface Happn
L’interface claire et intuitive de l’appli Happn

L’utilisation d’Happn n’est possible qu’à partir de Facebook Connect, pourquoi ce choix ?

Le Facebook Connect permet d’éviter au maximum les faux profils et les profils sans photo. Cela facilite l’inscription et la création de compte ; en un rien de temps on a déjà un profil opérationnel. A noter qu’ensuite nous ne publions jamais rien sur Facebook, aucun de vos amis ne verra que vous êtes un utilisateur Happn.

Votre modèle économique ?

Notre modèle est Freemium, Happn est une application qui peut être utilisée gratuitement avec les fonctions de base. ?Le petit plus : le Charme, contrairement au Like secret, permet d’envoyer une notification pour se faire remarquer. Pour les hommes, cette option premium coûte 1 crédit. Une boutique est disponible directement sur l’application, et propose des packs de crédits au coût dégressif, ce qui revient à entre 10 et 20 centimes par crédit.

Quelles ambitions futures pour Happn ?

Notre ambition est de continuer notre développement, de devenir leader sur le marché du dating et d’atteindre les 10 millions de membres d’ici fin 2015.

Pour conclure, une anecdote ?

Happn c’est… happy, app, happen, make it happen !
Et un des fondateurs de Happn a rencontré sa copine sur… Happn !

Merci Marie Cosnard pour cet entrevue.

Happn.com

Ajouter un commentaire





Tous les champs sont requis. Les commentaires sont modérés avant publication.
Les propos inappropriés ou injurieux seront effacés ainsi que toute forme de spam.