Blog

Saint Valentin, le cauchemar du célibataire

30 janvier 2014 Commentaires

Le 14 février, jour de la Saint Valentin, c’est la fête des amoureux. C’est aussi en quelque sorte la fête des fleuristes, des bijoutiers et des restaurateurs. Les célibataires, eux, n’aiment pas la Saint Valentin. Les dix jours précédant la célébration sont ponctués de nombreux messages publicitaires et d’annonces stigmatisantes, piqûres de rappel désagréables sur leur situation de céliba, et prétextes à ruminer sur le couple, l’amour, la société…

Saint Valentin, le cauchemar du célibataire

Cette mauvaise plaisanterie finit le 14 au soir en apothéose de bijoux en forme de cœur, de lingerie criarde, de peluches, sextoys en tout genre, et bouquets de roses flétries. C’est définitivement pas le jour pour se faire un resto en solo, à moins d’être masochiste. D’autant plus que vous aurez le choix entre le menu duo « special » Saint Valentin et le menu duo « special » Saint valentin (fortement majoré).

Si aujourd’hui tous les efforts sont mis sur l’aspect romantique de cet événement, autrefois on célébrait davantage l’amour physique, une sorte de journée officielle pour faire l’amour. Un point de vu, certes, encore plus déprimant pour le célibataire. Sans doute préférerait-il ranimer l’esprit de la fête païenne de la Saint Valentin où les jeunes célibataires se livraient à une partie de cache-cache géant, avec pour mot d’ordre : « si je te trouve je t’épouse ! »

Comment éviter les sueurs froides ?

La première option consiste à faire l’autruche jusqu’au 15 février au matin pour échapper au battage médiatique. Vous devez éviter tout contact avec vos amis en couple (si vous en avez encore) ou vos parents, ils ne manqueraient pas de mettre en perspective votre situation personnelle et l’événement à venir. Vivez pleinement votre indépendance : pyjama, pizza, jeux vidéos…

Autre approche, plus courageuse : trouver quelqu’un d’ici le 14 février. Vous pourrez ainsi fusionner à temps avec les autres couples du monde entier et vivre cette expérience collective très excitante.
Quelques célibataires inspirés choisissent d’ailleurs cette journée officielle pour se lancer et déclarer leur flamme à la personne aimée en secret (effet de surprise et originalité garantis !).
Pour les autres, voici quelques pistes de dernière minute :

Le célibataire râleur dénigre forcément la Saint Valentin, mais il pourrait astucieusement mettre à profit ses coups de gueule en s’inscrivant sur DivinDefaut.com, le site de rencontre des imparfaits. Vous y croiserez la collante, l’égoïste, la jalouse, le frimeur… bref, une belle brochette de célibataire avenants. Un peu d’auto dérision ne fait pas de mal !

A l’instar du mâle en couple pour lequel c’est un devoir, le célibataire argenté peut lui aussi opter pour le cadeau, très appréciée à la Saint Valentin. C’est bien connu les femmes ne croient pas à l’amour mais aux preuves d’amour. Sur CarrotDating.com, agitez votre carotte, vous décrocherez un rendez-vous « à coup sûr » si vous y mettez le prix.

Votre déclaration d'amour sur les 170 panneaux lumineux de la ville de Paris

Vous habitez la capitale ? Voyez les choses en grand et affichez votre déclaration d’amour sur les 170 panneaux lumineux de la ville de Paris ! Non, non ce n’est pas une blague et ça se passe ici : http://www.paris.fr/stvalentin

Le cocooning truck Meetic

Ne laissez pas le blues du célibataire vous miner le moral en cette Saint Valentin, passez donc faire un tour au « Cocooning Truck » Meetic, une caravane itinérante où l’on saura vous dorloter (le 12 février, boulevard de la Madeleine près de l’Olympia, le 13, rue Halévy, près de l’Apple Store et le 14 au 155 boulevard Voltaire, près du métro Charonne).

C’est je jour J et vous êtes toujours célibataire, pas de panique, il vous reste une dernière chance. Courrez dans un lieu à forte densité de population et dégainez votre mobile, lancez l’appli Tinder, vous allez jouer à la roulette, sauf que vous misez sur tous les numéros ! (concrètement vous donnez un cœur à tous les profils qui s’affichent). Allez, on se contente fort bien d’un petit lot !

Ajouter un commentaire





Tous les champs sont requis. Les commentaires sont modérés avant publication.
Les propos inappropriés ou injurieux seront effacés ainsi que toute forme de spam.