Blog

Tinder, l’appli mobile de rencontres géolocalisées

20 décembre 2013 Commentaires

Tinder ça sonne un peu comme Grindr, c’est également une application mobile de rencontre par géolocalisation. Si Grindr est l’app qui cartonne chez les gays, Tinder se veut plus généraliste et moins orienté sexe. C’est l’application qui fait le buzz en ce moment. Tinder se traduit « amadou » en français, une substance végétale inflammable par des étincelles utilisée pour produire du feu. Un nom de marque donc très imagé pour des rencontres.

Tinder, l’appli mobile de rencontres géolocalisées

L’application Tinder est disponible depuis septembre 2012 aux États-Unis et octobre 2013 en France. Entièrement gratuite, elle peut être téléchargée sur l’App Store (Apple / iOS) ou le Play Store (Google / Android). La marque se défend d’être uniquement une app de rencontre entre célibataires et se définit plus volontiers comme un service de « social discovery » (pour élargir vos connaissances, votre réseau). En France, Tinder est utilisé par une population urbaine jeune, autour de 20 ans, surtout intéressée par l’approche flirt / rencontres amoureuses.

Une utilisation simple mais totalement dépendante de Facebook

Pour profiter de Tinder vous devez nécessairement lier l’application à votre profil Facebook et partager certaines informations personnelles dont vos photos. Une dépendance qui laisse d’emblée sur la touche tous les réfractaires au réseau social de Mark Zuckerberg.
Tinder utilise votre position géographique via le GPS de votre téléphone mobile pour trouver les utilisateurs à proximité (de 1 à 100 km) et selon vos critères (sexe et âge). La sélection de la tranche d’âge est limité à 55 ans, seniors passez votre chemin. La recherche peut être affinée sur d’autres critères liés à vos données Facebook : centres d’intérêts – vos « like » -, indice de sociabilité – votre nombre d’amis – … un moyen efficace de « matcher » les profils. Afin de préserver l’anonymat des utilisateurs – d’autant plus si vous « Tinderez » depuis chez vous -, la localisation précise des lieux n’est pas mentionnée, uniquement la distance.
Le fonctionnement est simple et intuitif. Vous effeuillez du doigt une à une les photos des personnes à proximité. Si vous êtes séduit, vous « marquez » la personne en cliquant un cœur, elle est notifiée de votre intérêt. Pour établir le contact, il faudra réciproquement qu’elle vous « like ». Les conversations se font sur un mode similaire aux échanges par textos.

Avec Tinder vous misez tout sur votre photo !

Une critique vient tout de suite à l’esprit : Tinder propose une approche très superficielle, une sélection basée uniquement sur le physique. Pourtant, lorsque vous prenez un verre dans un café ou lors d’une soirée, c’est bien sur le physique que vous évaluez dans un premier temps votre entourage. Vous repérez rapidement les personnes qui potentiellement vous plaisent. Tinder prend donc le contre pied de la majorité des sites de rencontre actuels où les relations se fondent sur une multitude de critères (niveau d’étude, religion, affinités, centres d’intérêts, fumeur…). Les rencontres sont avec Tinder plus directes mais aussi plus incertaines. L’application se positionne uniquement sur la première prise de contact. C’est ensuite par le dialogue que vous jugerez de la pertinence de vos « like ».
Le choix des photos est donc essentiel avec Tinder, mais n’en faites pas trop (un sourire naturel, sans mise en scène, c’est bien l’essentiel).

Un « hot or not » 2.0 ?

Le principe est assez ludique et addictif, il rappel les sites web de « hot or not » où l’on évaluait en un clique le sex-appeal des participants. L’ancêtre de Facebook, FaceMash était d’ailleurs basé sur un système de vote similaire à partir d’un trombinoscope des étudiants d’Harvard. Avec Tinder votre égo ne risque pas d’en prendre un coup puisqu’ici il n’y a pas moyen de savoir combien de personnes vous ont zappé.
Pour le moment, c’est essentiellement sur Paris et dans le centre des grandes villes que vous trouverez un intérêt à utiliser cette application de rencontre hype.

Tinder

Ajouter un commentaire





Tous les champs sont requis. Les commentaires sont modérés avant publication.
Les propos inappropriés ou injurieux seront effacés ainsi que toute forme de spam.